Je hais le conformisme!

Publié le par KalaSoa

Je hais le conformisme !

 

J'ai toujours eu une grande admiration pour ces personnes qui osent affirmer leurs différences. En effet, si nous étions tous identiques, que nous arriverait-il ? Pourtant, plus nous avançons en âge, plus nous nous disons : « il vaut mieux que je me range maintenant ! ». Adieu, la coupe de cheveux qui a provoqué  un véritable scandale chez vos parents ! Oubliée, votre attitude rebelle qui a pourtant séduit votre cher(e) et tendre ! Désormais, vous êtes parmi les personnes « normales », qui font des choses « normales », et qui sont tout aussi normalement ennuyeuses !

J'ai une peur bleue de devenir une personne « normale ». En effet, être « normal », c'est être invisible, c'est se fondre dans la masse, ne plus exister. Être normal, c'est oublier nos rêves et nos aspirations, et rejoindre un quotidien qui, à défaut d'être parfait, aurait au moins le mérite de subvenir à nos besoins matériels - pour certains, du moins - et de nous positionner dans un échelon social. Enfin, être normal, c'est renoncer à notre individualité. Je ne fais pas l'éloge de l'anormalité ni de toutes formes de déviances, et loin de moi l'idée de provoquer des attitudes antisociales !

Je voudrais seulement dire que nous avons besoin de notre individualité pour pouvoir exister, et l'affirmation de cette individualité nous permet de mieux nous sentir dans notre peau. Cela me rappelle le roman intitulé « les Fourmis » de Bernard Werber que j'ai lu et relu quand j'étais adolescente !

Le conformisme, qu'il soit social, religieux, culturel ou...j'en passe..., ne peut que tuer ce que nous avons au plus profond de nous. Il est vrai qu'il est indispensable pour pouvoir vivre d'une manière harmonieuse au sein une société donnée. Mais le conformisme aux normes sociales est une balise, et ne devrait pas justifier des comportements ségrégationnistes.

Je rêve d'une société où les gens n'auront pas besoin de se conformer bêtement aux normes sociales, mais qui adoptent plutôt les comportements nécessaires à une vie commune. Je rêve d'une société où chacun pourrait être ce qu'il est, sans avoir besoin de se justifier, ni de subir des formes de discrimination ou de stigmatisation. Je rêve d'une société où tout un chacun possède des valeurs au centre desquelles se trouve l'épanouissement de l'être humain, et qui sont motivées par un profond sens de l'éthique. Oui, je rêve encore et encore, pour continuer à exister....Pour ne pas disparaître...  

Commenter cet article

Manga 05/08/2012 20:59

Bonjour Kalasoa,
Je trouve cet article nourrissant et humain. Nous sommes faits de différence et nos sociétés ont pour leitmotiv le formatage, souvent il y a des motivations de pouvoir (caché) derrière. Bref...J'ai
une question, comment faîtes vous pour célèbrer la différence joyeuse au quotidien ?